Tout professionnel doit prendre la parole en public. Seulement, ce n’est jamais une mince affaire, c’est toujours très angoissant. Et pourtant, c’est primordial puisque maîtriser cette prise de parole peut vous permettre de décrocher bien des contrats et peut vous ouvrir bien des portes. Au travail !

Préparer son discours

Savoir de quoi vous allez parler

Il faut toujours préparer son discours pour savoir à l’avance ce que vous allez dire. Cela vous empêche d’hésiter, d’accrocher, de chercher vos mots ou de perdre vos idées et de dire « euhhhhhhh… ». Vous avez votre petit plan dans la tête et comme cela vous ne perdez pas le fil. Bien sûr, c’est un plan rédigé dans les grandes lignes, c’est juste pour se rassurer.

S’entraîner

Quand je parle d’entraînement, je ne parle pas simplement de s’entraîner à répéter son discours et l’apprendre pour le réciter ensuite. Non ici s’entraîner, serait plutôt s’entraîner à ETRE devant un public, autrement dit soigner sa posture et ses manières de parler. Entraînez-vous devant vos proches ou filmez vous, c’est très instructif. 

Voici les 3 erreurs à éviter quand vous parlez en public :

  • Piétiner : Quand vous êtes devant un public, le fait de piétiner va mettre de la confusion dans votre discours, il paraîtra fouillis et insignifiant. Si vous voulez vous déplacer pour parler, faîtes-le, mais faîtes-le vraiment, montrez à votre auditoire que la pièce est votre territoire, et remplissez la salle pour le passionner.
  • Regarder au sol : Vous devez regarder le public. Prendre la parole en public, c’est s’adresser personnellement à chacune des personnes qui composent le public. Vous permettrez vraiment l’échange en faisant cela.
  • Bidouiller avec ses mains : Soufflez, tenez-vous droit, posez votre voix et ne stressez pas. C’est le stress qui vous amène à prendre une position semi fœtal : le dos courbé, les yeux au sol et les mains recroquevillées. Vos mains doivent être le long de votre corps droit ou en mouvement vers le public pour montrer à qui vous vous adressez.

Maîtriser son discours

Connaître son audience

Vous devez savoir à qui vous vous adressez, et bien les connaître. Ainsi, il faudra adapter votre vocabulaire et votre posture ou tenue au public. Connaître son auditoire, c’est aussi savoir ce qui va le faire rire ou pleurer. Adaptez vos blagues ou petites anecdotes en fonction de lui.

  • Briser la glace

Le plus difficile est toujours de se lancer, et souvent, on rate le début en pensant que le reste nous rattrapera. C’est une erreur car les premiers mots sont ceux qui vont créer l’image qu’on a de vous, et qui détermineront si l’auditoire a confiance en vous, et va se laisser persuader ou non.

Il faut jeter à la poubelle les : Je voudrais dire, Donc pour commencer… On sait que vous voulez dire quelque chose, on vous écoute même, et on sait que vous allez commencer aussi. Dites quelque chose pour briser la glace entre vous et le public. Souvent on utilise des blagues, mais si vous n’êtes pas très bon en blague, racontez une anecdote rigolote de votre vie pour introduire votre discours. Cette anecdote peut être préparée ou non, mais il vaut mieux la tester sur d’autres personnes avant pour savoir si ça va vraiment faire rire ou non.

  • Trouver le bon ton

Il existe 3 sortes de discours : le discours informatif, le discours persuasif et le discours divertissant :

  • Le discours informatif donne les faits, les détails, les exemples. Même si vous essayez de convaincre votre audience, il est toujours question de faits réels et d’informations.
  • Le discours persuasif doit persuader votre audience. Vous devez employer les faits et les agrémenter d’émotions, d’histoire, d’expériences, en l’occurrence vos propres expériences.
  • Le discours divertissant crée le lien entre votre auditoire et vous.

En bref, soyez simple et décontracté, prendre la parole en public est un exercice angoissant, mais le fait de savoir maîtriser ouvre tellement de portes, et permet de se sentir à l’aise. La négociation n’aura plus d’obstacle pour vous après cela. Soyez sûr de vous !

Jeanne Caillon

Assistante WebMarketing chez Neocamino

Categories: Actualités

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *